Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

Le tonnelier et ses outils

LE TONNELIER ET SES OUTILS

 

Autrefois, le tonnelier était un artisan très important par le nombre d’ustensiles qu’il fabriquait.

Outre les tonneaux pour le vin ou l’alcool, il réalisait aussi des baquets, bailles, barattes, baignoires, basses, seaux, hottes de vendange, barricots,…

 

Le tonneau fut inventé par les Celtes, perfectionné par les Gaulois  et adopté par les Romains.

 

Le métier de tonnelier présentait 3 spécialités différentes :

-le merrandier qui choisit les arbres et  prépare  grossièrement les douelles qui sécheront ensuite pendant trois ans avant de les fournir au tonnelier

-le boisselier plus spécialisé dans la fabrication des petits instruments de cuisine en bois, pichet, pots, gobelets, jattes, cuillers, moules à beurre…

-le tonnelier proprement dit, le fabricant de tonneaux.

 

Les bois les plus courants pour la fabrication des tonneaux étaient :

-le chêne pour les grands vins

-le châtaignier pour les vins courants, les cuves ou basses pour les vendanges

-le frêne, l’orme, le hêtre pour les petits ustensiles souvent mis plusieurs années dans l’eau afin qu’il ne « travaille » plus

 

Contenances :

La contenance des tonneaux varie d’une région à l’autre ainsi que leur nom. Il existe 160 formats de fûts. Cette liste n’est pas exhaustive :

-foudres de contenances diverses mais toujours importantes de 30 à 300 hl et tonneaux monstres

-queue (un muid et demi): 2700 l.

-muid 1873 l. mesure de Paris

-demi muid 800 à 900 l.

-pièce 250 l.

-barrique ou tonneau 200 à 220 l (228 l pour la Bourgogne, 225 l pour le Bordeaux)

-demi-barrique 100 l

-poinçon 198 l.

-feuillette 125 l.

-quartaut 125 l

-fut de 30 à 50 l

-tonnelets divers de 10 à 40 l

 

A La Tranche, un passage « Passage des tonneliers »  rappelle le métier de celui qui habita au coin de cette ruelle avec la rue Etienne Dolet.

 

Un grand nombre d’outils leur était nécessaire dont voici la description :

 

  • (Un certain nombre de ces outils seront en exposition dans le calogeat d’Autrefois La Tranche dans le parc des Floralies ainsi que les engins de pêche et les outils des cultivateurs du sable. Visibles pour l'instant le lundi et le jeudi après-midi de 14h30 à 18h).

Ces outils sont un don de M. et Mme  Marie et Louis Marot de La Caillère (85) 

 



25/05/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres