Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

Les huîtres triploïdes

LES HUITRES TRIPLOÏDES

 

En Vendée, comme partout, les huîtres ont toujours été appréciées des gastronomes.

L’été, les estivants sont malheureusement privés de cette consommation car en dehors de la période habituelle des fameux mois en « R »; sauf pour ceux qui aiment les huîtres laiteuses ou les inconditionnels.

 

La période de reproduction se situe en été où les huîtres libèrent leurs gamètes sous forme de lait rendant la mer blanche où il y en a beaucoup comme dans la région de Marennes ou d’Arcachon.

 

Aussi, dans les années 1990, une nouvelle variété d’huître creuse fait son apparition : l’huître triploïde dont la biotechnologie est brevetée par IFREMER. Cette huître existe déjà en faible quantité dans le milieu naturel.

 

Cette huître possède une anomalie embryonnaire de trois génomes (ensemble des chromosomes) au lieu de deux normalement. Cela en fait une huître non laiteuse, stérile, qui échappe aux cycles de reproduction normaux et donc consommable toute l’année. Comme elles sont stériles, elles ne dépensent donc pas d’énergie pour la reproduction et poussent donc plus vite que les autres.

 

La technique de reproduction est effectuée en écloserie. Ces huîtres poussent en deux à trois ans au lieu de trois à quatre pour les « normales ».

Il n’y a pas d’obligation d’étiquetage car non OGM. Les ventes d’huitres triploïdes représentent plus de 50 % du marché en France.

 

--->  Pour toutes les huîtres, elles gardent une forte saveur saline les trois premiers jours. Leur saveur optimum est entre le 4e et le 9e jour car elles ont eu le temps de se régénérer.

---> L'huître creuse diploïde (normale) est hermaphrodite cyclique.  D'une année sur l'autre, elle sera tantôt mâle tantôt femelle.

 

Les « Pour »

C’est une aubaine pour les vacanciers qui peuvent en consommer toute l’année et les professionnels qui augmentent ainsi leur production et leurs ventes.

 

Les « Contre »

Le goût reste le même toute l’année à la différence des huîtres normales dont le goût varie en fonction des saisons.

C’est un organisme vivant modifié (OVM)

Leur dissémination dans le milieu naturel risque de modifier celui-ci.

 

     

 

On peut rreconnaitre ces huîtres par la partie pointue qui se relève côté charnière mais ce n'est pas toujours évident.

 

 

 

Calibrage des Huîtres creuses:

 

Poids moyen de l'huître :

  • no 5 : 30 g à 45 g
  • no 4 : 46 g à 65 g
  • no 3 : 66 g à 85 g
  • no 2 : 86 g à 110 g
  • no 1 : 111 g à 150 g
  • no 0 : au-delà de 151 g

 

 

Voir ce documentaire :

https://vimeo.com/149001062

 

JPB

 



01/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres