Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

Quel était le métier de nos aïeux ?

Les Métiers de nos aïeux tranchais en 1906

 

 

Que faisaient nos aïeux autrefois ?

(Statistiques établies sur les listes de recensement des archives départementales 85)

 

Ne sont comptabilisés que les professions des chefs de famille ceux-ci étant souvent épaulés par toute leur famille. Quelquefois la femme faisait un métier différent souvent complémentaire.

 

 

Métier

Nombre

     
   

La Tranche

La Terrière

La Faute

Total

Métiers agricoles

Fermier

103

54

29

186

Propriétaire exploitant

119

68

16

203

Cultivateur

11

1

1

13

Journalier

3

1

1

5

Métayer

2

 

 

2

Eleveur

 

1

 

1

Viticulteur

2

 

3

5

           

Artisans

Maçon

10

 

 

10

Bourrelier

1

 

 

1

Forgeron

3

1

 

4

Charron

1

 

 

1

Menuisiers

3

 

 

3

Scieurs de long

1

 

 

1

Sculpteur

1

 

 

1

Rempailleuse

 

1

 

1

Tailleur

3

 

1

4

Tonnelier

1

 

 

1

Horloger

1

 

 

1

           

Alimentation

Boulanger

3

 

 

3

Epicier (ère)

9

2

 

11

Pêcheur

6

1

 

7

           

Métiers féminins

Blanchisseuse

1

 

 

1

Couturière

12

1

3

16

Lingère

6

2

 

8

Bonne

2

 

 

2

Sage-femme

1

 

 

1

Débitante-Marchande

2

 

 

2

 

           

Institutions

Instituteur (trice)

3

 

1

4

Curé

1

 

 

1

Vicaire

1

 

 

1

Receveur des Postes

1

 

 

1

Facteur

1

 

 

1

Buraliste

1

 

1

2

Douanier

4

 

 

4

Gardien de phare

1

 

 

1

Garde-forestier

1

 

1

2

Résiniers

 

2

 

2

Cantonniers

2

1

 

3

           

Divers

Patron d'hôtel

3

 

 

3

Cabaretier (ière)

2

 

1

3

Commissionnaires

3

 

 

3

Débitant

 

 

1

1

Domestique

8

 

 

8

Garçon de courses

1

 

 

1

Commerçant en légumes

1

 

 

1

Marchand de nouveautés

1

 

 

1

Marin

 

 

4

4

 

Il est à remarquer qu’il n’y avait ni boucher, ni charcutier. Les produits de la ferme devaient suffire à l’alimentation en viande. Les pêcheurs fournissaient directement le poisson. Les écluses et la pêche à pied contribuaient aussi à fournir une partie des repas.

Ni médecin, ni pharmacien sur place mais le plus souvent à Angles.

Quant au coiffeur chacun se débrouillait en famille. Le shampoing se faisait à l’œuf.

 

En 1906 pour l’ensemble de La Tranche, il y avait :

-487 maisons ou foyers

-495 ménages

-1563 habitants présents

-1553 habitants résidents

 

 

 

 



23/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres