Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

Le combat de la Seine rapporté par les Anglais

Le combat de La Seine rapporté par les Anglais

 

Rapport de l’amiral Bridport sur la prise de la frégate La Seine :

 

A bord du Jason, au Perthuis Breton, le 14 messidor

 

Primidi (1 )dernier, à 7h du matin, la division de sa Majesté à mes ordres, composée du Jason, de la pique et de la Mermaid, donna chasse à une frégate française à hauteur de Saintes. A 11 heures de nuit, La Pique engagea l’action et continua un feu de chasse, jusqu’à ce que le Jason se mit entre les deux. Dans ce moment nous vîmes la terre près de la pointe de La Tranche tout contre notre bossoir de basbord, et avant que notre frégate pût répondre au gouvernail, elle échoua près de l’ennemi que nous aperçùmes sur le champ avoir échoué aussi. Très malheureusement, la marée haussant, nous ne penchions qu’en avant, et par conséquent nous étions abattus, notre poupe près de la batterie de l’ennemi qui, quoiqu’il fût dématé ne manque pas de tirer avantage de cette position ; mais nous entretinmes un feu bien dirigé de quelques canons de l’arrière, et à deux heures et demie il amena.

 

Notre adversaire s’appelle La Seine commandée par le capitaine Brejot (2) de 42 canons de 28 et de 9, et 610 hommes, compris les troupes. Elle était partie de l’île de France,  il y a trois mois, et alloit à l’Orient. Vers le commencement du combat j’eus le malheur d’être blessé et obligé de quitter le pont ; mais je fus consolé de cet accident par la réflexion que le service ne souffriroit pas de mon absence, car personne ne pouvoit me remplacer avec plus de gloire pour lui-même et plus d’avantage pour l’état, que mon premier lieutenant M. Ch. Inglis.

 

Je passe maintenant à la partie pénible de ma narration à laquelle je suis obligé de donner plus d’étendue que je n’eusse fait sans les circonstances particulières du combat. C’est la perte de la Pique, dont les officiers et les équipages méritoient un meilleur sort. Le capitaine Milne l’avoit conduite au combat comme un brave marin, mais il eût le malheur d’avoir le grand mât de hune emporté, ce qui le fit rester en arrière. L’ardeur  de renouveller le combat l’emportant, il n’entendit pas que je le hélois de jeter l’ancre et son bâtiment échoua sur notre côté au large, assez près de l’ennemi pour recevoir son boulet au-dessus de nous, quoique mal situé pour riposter. Le matin on ne négligea aucun effort pour dégager les vaisseaux ; mais le Jason réussit seul. Voyant que la Pique étoit brisée, j’ordonnai au capitaine de la détruire, et d’employer toute son activité et son talent à sauver la prise, qu’après beaucoup de difficulté il mit à flot hier soir en jetant ses canons , etc, à la mer.

 

La carnage à bord de la Seine a été très grand ; elle a eu environ 170 hommes tués et environ 100 blessés, dont plusieurs mortellement. Je joins la liste de notre perte sur le Jason. C’est avec douleur que je compte au nombre de tués M.Rd Robotier, mon second lieutenant qui mourut glorieusement en combattant. Les agrès de la Pique étoient prodigieusement délabrés, et le Jason n’a pas un mât et une vergue qui ne soient endommagés, pas un hauban ou un câble qui ne soient coupés et toutes ses voiles sont en pièces. Si notre frégate avoit pu rester dans sa première position, et si notre compagne eût pu prendre la situation qu’elle vouloit, l’affaire eût fini plutôt, et les hauts n’eussent pas tant souffert. Il est injuste d’observer que pendant notre longue chasse, la Mermaid fit tous ses efforts pour approcher l’ennemi, et j’ai beaucoup d’obligation au capitaine Newman pour avoir relevé ce vaisseau. Dàs que nous fûmes à flot, la division du capitaine Stopford parut au large, et lui ayant fait signal, elle nous a rendu des services infinis.

 

signé Stirling

 

(1) primidi : premier jour de la décade républicaine

(2) Capitaine Bigot sans doute (problème de traduction ?)

 

 

Gravure anglaise commémorant la bataille de La Seine.

 

Ce point de vue de l' "ennemi" est très intéressant.

 



27/04/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres