Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

Comment cultiver les plantes aromatiques

Comment cultiver les plantes aromatiques du jardin 

 

Plantes aromatiques - Les Jolies Planches

 

Les plantes aromatiques sont un atout majeur pour tout cuisinier et tout horticulteur. Parfumées, goûteuses et souvent très bénéfiques pour la santé, elles donnent de la saveur à votre quotidien.

 

Comme pour toutes les plantes, les plantes aromatiques comportent des plantes annuelles, qui meurent avec l’hiver, et des plantes vivaces, qui reviennent au printemps suivant.

 

  • Parmi les annuelles, on compte surtout des plantes telles que la coriandre, l’aneth, le cerfeuil, la ciboulette, l’anis vert, la nigelle ou encore les plantes aromatiques fleuries telles que la bourrache et l’angélique.

 

  • Parmi les plantes aromatiques vivaces on peut compter notamment les différentes espèces de menthes, de sauges, de lavandes ainsi que d’autres herbes aromatiques méditerranéennes telles que le laurier-sauce, la sarriette, l’origan, le thym et le romarin.

 

  • Certaines sont bisannuelles comme le persil

 

Le basilic est une plante aromatique vivace mais très fragile. Si vous souhaitez lui faire passer l’hiver, il est conseillé de le rentrer ou de l’entourer de paillage – feuilles et branches mortes, écorces de pin, etc. – ainsi que de le couvrir avec un voile d’hivernage.

 

Graines ou godets ?

Selon le temps que vous souhaitez consacrer à la culture de vos plantes aromatiques, il est possible de les faire germer vous-mêmes à partir de graines ou de les acheter en godets chez votre fleuriste ou dans votre magasin de jardinage. En général, une culture à partir de semis donnera des résultats plus satisfaisants sur le long terme, car elle permet de surveiller et optimiser toutes les étapes de croissance des herbes.

 

On peut ensuite les cultiver en pleine terre, en pots ou jardinières, en suspension...

 

1. Choisissez vos plantes aromatiques

 

Il existe tant d’aromatiques qu’il est parfois difficile de faire un choix. Voici celles qui sont le plus souvent cultivées :

  • Aromatiques vivaces :
    • À feuillage caduc : ciboulette, estragon, menthe.
    • À feuillage persistant : mélisse, origan, sarriette, romarin, sauge officinale, thym.
  • Aromatiques annuelles : aneth, basilic, coriandre, cerfeuil.
  • Aromatique bisannuelle : persil.
  • les arbustes et sous-arbrisseaux (laurier-sauce, thym, romarin, sauge)

 

2. Cultivez des aromatiques en pleine terre

 

Schématiquement, les besoins des plantes aromatiques sont les suivants :

  • Exposition très ensoleillée, chaleur, sol très bien drainé, même sec : origan, sarriette, romarin, sauge officinale, thym.
  • Exposition ensoleillée sans excès, sol riche et frais : aneth, basilic, ciboulette, coriandre, estragon, mélisse.
  • Exposition à mi-ombre, sol riche et frais : cerfeuil, menthe, et surtout persil (frisé et plat), qui n’aime pas le soleil.

 

3. Cultivez des aromatiques en pot

 

Si vous cultivez vos aromatiques en pot, vous n’aurez pas à vous préoccuper de la nature du sol.

  • Plantez toutes vos aromatiques dans un terreau de qualité (terreau plantes vertes ou terreau spécial plantes aromatiques), que vous pouvez mélanger avec de la terre de jardin (2/3 terreau, 1/3 terre).
  • Surtout, mettez toujours une couche drainante (billes d’argile, cailloux) au fond du pot.

 

Vous pouvez cultiver des aromatiques différentes dans une jardinière unique, à condition qu’elles nécessitent la même exposition et aient des besoins similaires en eau.

 

4. Repiquez ou plantez des aromatiques

 

En règle générale, vous pouvez repiquer ou planter des aromatiques – en pot ou en pleine terre – à partir du mois de mars ou avril, selon votre région, afin d’en profiter toute la saison. N'hésitez pas à planter plusieurs pieds d'une même aromatique afin de bénéficier de récoltes abondantes.

 

5. Entretenez vos plantes aromatiques :

 

  • Arrosez avec parcimonie l’origan, la sarriette, le romarin, la sauge officinale et le thym, qui redoutent les excès d’eau.
  • Arrosez les autres aromatiques dès que la terre est sèche.

Bon à savoir : le basilic a des besoins copieux en eau ; par contre, il est inutile d’arroser la menthe cultivée en pleine terre.

 

  • Apportez de l’engrais à vos aromatiques, surtout si elles sont cultivées en pot : utilisez de préférence un engrais spécial aromatiques, que vous ajouterez à l’eau d’arrosage, 1 fois par semaine ou quinzaine, d’avril à septembre.

 

 Important : l’engrais est bénéfique surtout pour les aromatiques nécessitant un sol  riche (aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, coriandre, estragon, mélisse, menthe, persil). Les autres n’en ont pas vraiment besoin.

 


Quelques conseils :

 

  • Ne cultivez pas toutes les plantes aromatiques de la même façon :

 

Lorsqu’on entend « plantes aromatiques » on pense qu’elles sont toutes pareilles, mais ce n’est pas le cas ! Effectivement, le basilic, le persil et le thym ne se cultivent pas de la même façon ? Il faut alors planter dans la même jardinière les plantes qui ont les mêmes besoins en matière d’entretien, de sol et d’arrosage.

 

  • Ne pas semer, mais repiquer
Si vous êtes un débutant en jardinage, ne semez pas vos plantes aromatiques au risque de ne pas les voir pousser. Repiquez des plants que vous acheterez en motte, ainsi, les plantes grandiront avec plus de facilité

 

  • Où les cultiver ?
Si vous avez un jardin, vous pouvez cultiver vos plantes aromatiques en pleine terre. Mais si ce n’est pas le cas, une jardinière sur une terrasse ou un balcon suffit. En effet, les plantes aromatiques ne sont pas exigeantes, elles poussent alors facilement dans un pot. Placez-le près de la cuisine afin de penser à les utiliser régulièrement.

 

  • Comment exposer mes plantes aromatiques ?
Chaque plante aromatique a ses propres besoins, mais les Méditerranéennes (thym, romarin, sarriette, basilic) apprécient une exposition au sud.

 

  • Quelles plantes aromatiques peut-on cultiver ensemble ?
Pour bien cultiver ses plantes aromatiques, il est recommandé d’effectuer des associations. Il faut alors choisir des plantes ayant les mêmes besoins et les mêmes exigences. Par exemple, le persil, la ciboulette et l’oseille vont bien ensemble. Les plantes sèches comme le thym s’associent avec le romarin ou le laurier.

 

  • Bien planter les herbes aromatiques
Comme pour toutes les plantations dans des jardinières ou des pots, pensez à ajouter au fond des billes d’argile ou du gravier en couche. En effet, rien ne pousse lorsque l’eau est stagnante.

 

  • Bien choisir le terreau
Quelle que soit l'herbe aromatique que vous plantez, pensez à faire le bon choix de terreau. Ce dernier doit être suffisamment aéré pour que la plante puisse respirer.

 

  • Les plantes aromatiques en automne
Durant l’automne, les herbes aromatiques vivaces (menthe, ciboulette, origan, estragon…) vont sécher. Il faut les laisser faire, une fois le printemps revenu, coupez les feuilles sèchent et les herbes repousseront de plus belle !
 

 

  • Attention à l’emplacement
Si vous cultivez des plantes aromatiques en pot dans votre intérieur, ne les placez jamais près d'une source de chaleur comme la machine à café ou les plaques de cuisson. Cela risque d'affaiblir la plante.

 

  • Bien les cueillir
Lorsque vous décidez d'utiliser l'une de vos plantes aromatiques, faites attention à bien sélectionner la tige complète de la plante, afin de favoriser la naissance de nouvelles pousses.

 

 

Voir aussi : https://autrefois-la-tranche.blog4ever.com/les-plantes-aromatiques

 

Compilation JP Bouchet  ALT  2/2022

Diverses sources internet



26/02/2022
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres