Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

La coche du boulanger

LA COCHE DU BOULANGER

 

Les temps anciens étaient difficiles et nos ancêtres gros consommateurs de pain.

 

Les boulangers utilisaient le système des coches pour comptabiliser les crédits des clients.

En Vendée, cette coche était issue d’une baguette grosse comme le pouce, le plus souvent un brin de noisetier, qui avait été fendue en deux (l’écorce du noisetier a la particularité de ne pas se détacher) et long d'une quarantaine de centimètres.

 

Chaque baguette était percée à un bout pour l’introduction d’un cordon qui allait relier ainsi toute les coches et en faire un paquet plus ou moins important. Une petite partie de l’extrémité de la coche était rognée en plat pour pouvoir y écrire le nom du client.

La première moitié qui portait le nom du client restait chez le boulanger, l'autre moitié était gardée par le client.

Suivant la quantité de pain vendue, la boulangère entaillait avec un couteau une ou plusieurs encoches, les deux parties du bâtonnet étant alors réunies.

 

On appelait cette entaille ou encoche une « coche », et c’est ce qui a donné le nom au bâtonnet tout entier. Ce système était simple et infaillible, véritable chèque en bois et compréhensible par tous les illettrés.

 

Coche de boulanger

 

 

Le ‘’porteur de pain’’ qui allait livrer à domicile les fermes et les hameaux emportait avec lui, outre son chargement de pain, le paquet de coches qui correspondait à sa tournée.

 

 Le boulanger entaillait ce petit bâton à chaque prélèvement d’une quantité de pain. Le pain consommé  se trouvait ainsi comptabilisé sur la coche.

 

Les coches étaient différentes selon qu'il s'agissait d'un pain de 6 livres ou de 4 livres. Quand la coche était pleine, il fallait la payer, la preuve de l'exactitude étant apportée par la continuité des entailles.

Le client s'acquittait alors au mois, à la quinzaine, ou au moment de la paye pour les ouvriers. De là, l'expression « régler à la coche ».

 

Coches de boulanger

 

 

 

 

Claude Rousseau- 2-2020



21/02/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres