Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

La fête des fleurs (3)- Chars et corso fleuri

3 - La création des chars

 

Il a fallu beaucoup d'ingéniosité et de savoir-faire pour construire les chars durant toutes ces années ; mais c'est d'abord l'histoire collective des artisans et commerçants de La Tranche, de la Grière et de la Terrière, qui  réunissent leur expérience et leur créativité pour  construire ces pièces  magnifiques.

Réuni autour d'un chef de char, chaque groupe en choisissait le thème selon son inspiration.

 

Construction de la caravelle en 1970:

 

1970-Caravelle 1

1970-Caravelle -premières découpes

1970-caravelle 2

1970- Caravelle  - Montage

1970-Caravelle 3

1970 - Caravelle - Ça prend forme

 

 

Après le rétablissement de la fête en 1996, pendant 2 ans, un thème est imposé aux divers chefs de char ;  Tintin, les contes pour enfants : ainsi Peter Pan, Blanche neige, Hänsel et Gretel, Cendrillon,  Aladin, Alice au pays des Merveilles défilent  dans le corso fleuri et offrent aux spectateurs le charme coloré de leur histoire.

Numériser0032

Tintin Objectif lune

1997-RD (14)

1997-Tintin au pays de l'or noir

1997-RD (3)

1997-Tintin le trésor de Rackham le rouge

1998-Le carosse de Cendrillon - Copie

1998 - Le carosse de Cendrillon 

Aladin et la lampe merveilleuse

Aladin et la lampe merveilleuse

Blanche neige et les 7 nains

Blanche neige et les 7 nains

 

 

Plusieurs hangars, à la Terrière, à La Tranche et à la Grière, ont abrité les carcasses durant toute la durée de la construction par les bénévoles. Du bois, du polystyrène, du carton épais et solide sont utilisés pour la construction des carcasses ; ces dernières exigeant beaucoup d’ingéniosité et d’adresse de la part de leurs créateurs.

 

Prépa char des reines

Prépa char des reines

 

Parallèlement à ces matériaux, et en particulier les dernières années de la fête, on a utilisé aussi des structures en fil de fer et grillage, recouvertes de plusieurs couches de papier journal fortement encollées pour donner la forme du sujet fini.

 

Carcasse perroquet

Carcasse perroquet

Pluto encollé

Carcasse encollée avec du papier journal

 

 

Celui-ci est alors peint de différentes couleurs afin de  servir de repères pour piquer des fleurs de la même teinte.

 

Carcasse perroquet avec couleurs

Carcasse perroquet avec couleurs

Pluto mis en couleurs

Pluto mis en couleurs

 

4 - La cueillette des tulipes pour garnir les chars

 

De la mi-mars à la mi- avril, arrive  le moment de la cueillette des fleurs dans les champs.

En effet, pendant des années, des millions de fleurs qui défileront sur la dizaine annuelle de chars à travers les rues de La Tranche,  proviennent  des producteurs du pays qui doivent couper leurs tiges fleuries afin que leurs bulbes grossissent. Ils sont destinés à l'exportation ou sont réutilisés pour la plantation de l'année suivante.

Les fleurs, triées par variété et par couleur sont déposées dans des cageots puis mises dans les chambres froides de la Coopérative, afin d'éviter qu'elles ne fanent trop vite. Elles sont ensuite distribuées sur les chars la veille du corso.

 

La cueillette des tulipes 2

La cueillette des tulipes 

La cueillette des tulipes 1

La cueillette des tulipes 

1997-RD-Prépa (4)

1997- Cueillette des tulipes

 

 

La production locale devenue insuffisante, il a été nécessaire d'acheter des jacinthes dans le nord de la France et  en Bretagne et de les faire venir par camion frigorifique. Elles ont ensuite été conservées dans les chambres froides de l'ancienne coopérative jusqu'à leur utilisation.

 

Jusqu'à la dernière fête, en 2003,  de nombreux bénévoles ont cueilli des tulipes, chez des producteurs de  La Terrière et des Conches.

 

Avant le grand jour :

 

 L'avant  veille, la veille  et la nuit précédente préparatoires du grand jour, règne une joyeuse effervescence. Plusieurs centaines de bénévoles, jeunes et moins jeunes s'affairent dans la bonne humeur à piquer ou à agrafer les fleurs. Le chef de char organise le travail: en effet  le choix des couleurs et des  tulipes a été programmé et doit être respecté.  Les cageots sont préparés par un responsable.

 

1964-Piquage des fleurs-Riquet et MG

1964-Piquage des fleurs-Riquet et Michel Guicheteau

 

1970-Caravelle 7

1970-Caravelle -Léon Neau à l'agrafage

 

1970

1970 - La caravelle terminée

 

 

On peut remarquer sur les chars plusieurs méthodes de garnissage :

La courte tige des tulipes est piquée  à travers le carton et  la tulipe maintenue par derrière avec une épingle, tout au moins dans les premiers temps ; ensuite, les tulipes étaient piquées en biais, serrées les unes contre les autres. Une autre technique consiste à agrafer la fleur ouverte, en dégageant le pistil ; enfin les pétales peuvent être directement collés sur le carton ou le papier mâché.

 

 

Préparation 2

Préparation : piquage et agrafage fleur ouverte

 

La technique diffère selon le char : tulipes entières et serrées sur la théière, sur la proue du drakkar et sur la locomotive. Tulipes ouvertes et agrafées sur la voile, sur les boucliers du drakkar, également sur la cheminée de la locomotive.

 

Détail piquage tulipes serrées
 

 

 

 Détail piquage tulipes serrées

Détail piquage tulipes serrées 2

Détail piquage tulipes serrées  et tulipes ouvertes agrafées

Détail piquage tulipes serrées 3

Détail piquage tulipes serrées  et tulipes ouvertes agrafées

 

 

Agrafer les jacinthes n’est pas toujours ce qu’il y a de plus aisé.

 

Agrafage des jacinthes

Agrafage des jacinthes

 

Le collage des pétales demande de la délicatesse. Ils garnissent le dos des bœufs et la tête de l’hippocampe. Les petits points blancs autour de l’hippocampe sont des ampoules qui servent à illuminer le char pendant le parcours nocturne.

 

Détail collage des pétales

Détail collage des pétales

 

Détail hippocampe

Détail hippocampe avec lampes pour corso de nuit

 

 

Les plateaux sur lesquels sont installés les chars doivent aussi être  décorés et les  "jupes" sont garnies de jacinthes ou de tulipes  formant des motifs très divers.

 

Jupes 2

Jupes 2

Jupes 1

Jupes 1

Jupes 3

Jupes 3

 

Entre tous les groupes règne une sympathique émulation et beaucoup d'entraide. Les reines,  les dauphines  et une bonne partie de la population participent à la réussite du corso du lendemain.  Un buffet permet à chaque bénévole de prendre des forces et de se désaltérer pendant toute la soirée du piquage des fleurs.

 

Sandwichs

Sandwiches 

 

Convivialité

Un instant de convivialité

 

Certains chars ne sont terminés qu'au petit matin du grand jour.

 

Petit coup de fatigue copie

Petit coup de fatigue 

 

 

Le corso fleuri

 

Quelques heures avant le départ les chars sont rassembles au début du parcours.

 

Au cours de toutes ces années, le déroulement et la durée de la fête ont évolué.

 

Les parcours ne sont pas les mêmes, ils sont plus ou moins longs.

 

                                   Le parcours du corso fleuri de l'année 1973

 

Parcours 1973

Parcours 1973

 

 

        Dans les années 1980 à 1984, un parcours nocturne est programmé.

Parcours cortèges jour et nuit

Parcours cortèges jour et nuit

 

Char illuminé 1

Char illuminé 1

Char illuminé 2

Char illuminé 2

Char illuminé 3

Char illuminé 3

 

En 1987, pour les 30 ans, la fête a duré 2 jours, attirant un nombre encore plus grand de visiteurs. Un spectacle pyrotechnique a même été offert sur la plage en 2000.

 

De la fin des années 90 jusqu'au début des années 2000, les parcours seront souvent modifiés

 

Parcours 2000

Parcours 2000

Parcours 2001

Parcours 2001

 

Entre chaque char, dont le nombre a varié de 12  en 1962  à 7 dans les dernières années, des groupes musicaux, souvent accompagnés de majorettes ou de danseuses mettent l'ambiance dans le cortège.  Ils viennent d'horizons  très divers,  de Vendée, des Pays de Loire, de Savoie, du pays basque et même de Belgique entre autres.

 

Ordre du défilé en 2000 :

Programme -Déroulement cortège

Programme -Déroulement cortège

 

En 1998, la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris a participé à la fête.

Musique des pompiers de Paris

Musique des pompiers de Paris

 

Gilles de Binche

Ainsi que les Gilles de Binche (Belgique)

 

Lustig Annemasse

Lustig Annemasse

Majorettes

Majorettes

Musiques 2

Musiques 2

 

Les reines  des Sables d’Olonne, de La Baule, de La Chaume, de Fontenay le Comte, des Moutiers, de Longeville  ont parfois honoré de leur présence le corso.

Fête des Fleurs 1991 (3)

Fête des Fleurs 1991

Fête des Fleurs 1991 (13)

Fête des Fleurs 1991 

Reines de La Baule

Reines de La Baule

 

Groupes musicaux et danseuses accompagnant le défilé.

 

1974 (12)

1974 (12)

Fête des Fleurs 1991 (8)

Fête des Fleurs 1991 (8)

Musiques 1

Musiques 1

 

 

En 2004, malgré l'élection des reines, on n'a pas construit de chars. La fête n'a pas eu lieu. Cependant, la Tranche en fête a participé à d'autres manifestations (bal de la St Valentin, loto, retraite aux flambeaux...)

 

En 2005, la lassitude  des bénévoles et la raréfaction des responsables ont eu raison de cette association et de sa fête si renommée encore en mémoire pour beaucoup d'entre nous.

 

Au cours de toutes ces années, plus de 400 chars, tous différents, ont été réalisés.

 

**************************************************************************************************************************

 

Liste des reines tranchaises : 00-ListeReines tranchaises

 

Voir le document dans votre dossier "Téléchargements"

 

---> Voir aussi l'album photos sur le côté gauche de cette page:

 

Fête de fleurs :

chars; les reines et leur char; groupes

 

 

 

 

Texte de Claude Rousseau; rédaction et mise en page de Jean-Pierre Bouchet

 

 



16/08/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres