Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

Tempête ANA

La tempête Ana a soufflé fort sur l'Île de Ré hier 11/12/2017 avec des vents à 160 km/h !

Mais au fait, d'où provient le nom des tempêtes?

 

Noms des tempêtes : D’où vient leurs noms :

 

Depuis de nombreuses années, on baptise effectivement les tempêtes pour en faciliter l’identification dans les bulletins d’alerte. Il faut distinguer les tempêtes européennes, des tempêtes tropicales, ouragans ou cyclones. Pour ces dernières, c'est le Centre national des ouragans, le NHC (*) qui choisit le nom de ces tempêtes tropicales sous le contrôle de l’Organisation météorologique mondiale. À l’origine, les noms étaient attribués de façon arbitraire. Mais à partir des années 50 des listes de noms ont été établies pour chaque année. On donne ainsi un nom commençant par la lettre A, comme Anne, à la première tempête de l’année, les autres par ordre alphabétique. Les premières listes ne comportaient que des prénoms féminins ce qui a suscité la protestation des féministes. Depuis 1979 sont donc venus s’intercaler des prénoms masculins.

(*) NHC : National Hurricane Center (Centre national des ouragans –Université de Miami- Floride-USA)

 

 En Europe, c’est l’Université de Berlin qui fait le choix du nom des tempêtes pour des temp. C’est une étudiante de l’université de Berlin, Karla Wege qui a proposé en 1954 de donner un nom aux dépressions et anticyclones qui traversaient l’Europe. L'objectif : rendre la météo plus accessible au grand public. Depuis 1954 donc et jusqu’en 2002, l’Institut de Météorologie de l’université de Berlin établissait une liste pour l’année à venir : Des noms féminins pour les années paires, masculins pour les années impaires. Depuis 2002, l’Institut de Berlin permet aussi à n’importe qui d’acheter le nom d’une future tempête.

Adoptez un vortex

"Adoptez un vortex" : C’est ainsi que l'institut météo de Berlin a appelé cette possibilité. Les candidats à l’achat doivent respecter la règle des années paires et impaires et l’ordre alphabétique. L’Institut de Météorologie de Berlin se réserve ensuite le droit d’accepter ou de rejeter le nom proposé.

Les dépressions coûtent 199 € mais on peut aussi acheter les anticyclones pour 299 €. Moins fréquents, plus longtemps à "l'affiche", les anticyclones justifient leur tarif plus élevé. Il y a environ 55 anticyclones et 150 dépressions chaque année. C’est ainsi que depuis quelques jours 3 dépressions ont trouvé preneurs Quirina, Ruzica et Suzanna. Et si une lettre ne trouve pas d’acheteurs, le site organise des enchères sur eBay ! Depuis le début de cette opération, plus de 1.800 personnes sont devenues les parrains ou marraines d'une tempête ou d'un anticyclone.

Les noms de familles et les noms de marque ne sont pas autorisés

Six listes établies

Six listes de prénoms anglais, français ou espagnols sont établies la liste de 2017 est ainsi la même que celle de 2005 et 2011. Ces listes prévoient 21 prénoms, sans les lettres "Q", "U", "X", "Y", "Z", pour lesquelles il n’existe pas assez de prénoms.

 

Pour l’Atlantique Nord, c’est une série de 6 listes utilisées en rotation qui sert de référence et reprises tous les six ans. Toutefois, lors de graves cyclones, les noms de ces derniers sont supprimés de la liste et remplacés afin de ne pas choquer la population. Ces listes sont contrôlées par l’Organisation météorologique mondiale (OMM)

Les noms des cyclones tropicaux dans le secteur de l’océan Pacifique suivent un schéma identique à celui de l’Atlantique nord. Les cyclones tropicaux sont nommés par différents centres météorologiques : centre des typhons de Tokyo et centre américain des ouragans d’Honolulu.

Sources internet

 

Nom des principales tempêtes ayant touché l'Europe

Années 1950

Tempête du 31 janvier au 1er février 1953 qui causa les inondations records aux Pays-Bas

Années 1980

Tempête de 1987 connue également comme The Great Storm of 1987 par les Britanniques et l’Ouragan de 1987 par les Français.

Années 1990

1990    Tempête Daria (ou « Tempête de la Fête de Robert Burns ») • Tempête Vivian • Tempête Wiebke

1999    Tempête Anatol • Tempêtes de fin décembre 1999 en Europe (Tempête Lothar et Tempête Martin)

Années 2000

2005    Tempête Erwin

2007    Tempête Kyrill • Tempête Per

2008    Tempête Emma

2009    Tempête Klaus • Tempête Quinten • Tempête de neige de février 2009 sur les îles britanniques

Années 2010

2010    Tempête à Madère en 2010 • Tempête Xynthia

2011    Tempête Friedhelm • Tempête Gunter • Tempête Joachim • Tempête Robert

2012    Tempête Ulli • Tempête Andrea

2013    Tempête Christian • Tempête Cleopatra • Tempête Xaver • Tempête Dirk (ou «Tempête de Noël »)

2014    Tempête Petra • Tempête Yvette

2017    Tempête Egon • Tempête Leiv • Tempête Zeus • Tempête post-tropicale Ophelia• Tempête Ana• Tempête Bruno (Edilbert)• Tempête Carmen

2018    Tempête Eléanor •

 

 

Source Wikipedia

 



12/12/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres