Autrefois la Tranche

Autrefois la Tranche

Clémence et Firmin

Cllémence é pi Firmin  par Marie-Odile Guignard

 

Jhe vae vous dounàe l’istoere de Cllémence é pi Firmin, a, sur qu’o fét pllési de lés voer touts deùs.

Pi alore, ol at ine afaere, ol ét touts lés premiés prmàes jheùdis dau moes, é bé le vant a la foere a l’Absie, é pi alore ça, ol ét ine afaere que fàut bén faere queme o fàut.

Hén, alore au petit matin, le partant pasque’ol ét pa quésciun d’arivàe en retard, alore bé su la Cllémence, a se mét devant, a dés foes que sen oume traenerét, pasqu’ol ét trjhou parell…

Alore y at Cllémence, al ét devant a sa brciclléte, pi al avance, pi a pedale, pi a y vat. Alore bé sur, le Firmin fét coume le peut, mé le sive, l’ét bén obllijhai. Pi in moument dounai, a, ouéll, ol ét bén que le Firmin l’o voet bé, l’ou z-entend çhéle brciclléte qui racasse.

Alore l’ét lae : Cllémence araete tu, Cllémence araete… O oéll, mé Cllémence, al ét pas fole, a sét bé que sen oume l’at trjhou bé daus résuns pr s’araetàe.

Nun, nun, nun, a vat cuntinuàe, al at pa que ça a faere, é pi a cuntinue, é pi a pedale, é pi al ét lae.

A oui, mé ol ét que le Firmin, le Firmin, le voet bé quant maeme, çhéte brcilléte. A, Cllémence, araete tu, ol y at ta brciclléte qui racasse.

Bé oui, mé alore. la Cllémence, quant maeme, a sét bé, yéle, que si a vat arivàe pa a l’eùre a la foere, ol ét fini.Te fés pa lés afaeres, nun, nun, fàut qu’éle avance. Al at àutre chose a faere. Al écoute pa soun oume. É pi a cuntinue.

É pi alore lae, le vant arivàe au bourc sur qu’Absie ét pa loén. Alore lae, le Firmin l’ét lae : Cllémence, mé Cllémence araete tu, i di qu’ol at ta brciclléte qui racasse. Alore lae, la Cllémence, a se retourne, a regarde sen oume, pi a yi dit de maeme :
– Bé qui que te dis, i entend rén, y at ma brciclléte qui racasse.

 

Clémence et Firmin

 

Je vais vous raconter l’histoire de Clémence et Firmin.

Ah ! Sûr que ça fait plaisir de les voir tous les deux.

Puis alors, il y a une affaire. C’est tous les premiers jeudis du mois, eh bien, ils vont à la foire à l’Absie, et puis alors ça, c’est une affaire qu’il faut bien faire comme il faut.

Hein, alors au petit matin, ils partent, parce qu’il n’est pas question d’arriver en retard, alors bien sûr la Clémence, elle se met devant, des fois que son homme trainerait, parce que c’est toujours pareil...

Alors il y a Clémence, elle est devant sur sa bicyclette, puis elle avance, puis elle pédale, puis elle y va.

Alors, bien sûr, le Firmin fait comme il peut  mais la suivre il est bien obligé.

Puis à un moment donné elle part, si bien que le Firmin la voit plus, il entend cette bicyclette qui fait un bruit de ferraille.

Alors il est là : Clémence arrête toi, Clémence arrête.

Oh Oui, ma Clémence elle n’est pas folle, elle sait bien que son homme a toujours bien des raisons pour s’arrêter.

Non, non, non, elle va continuer, elle n’a pas que ça à faire, et puis elle continue, et puis elle pédale, et puis elle est là.

Ah oui, mais c’est que Firmin, le Firmin, il voit bien quand même la bicyclette.

A Clémence : arrête toi , il y a ta bicyclette qui fait du bruit.

Bien oui, mais alors La Clémence quand même, elle sait bien elle que si elle n’arrive pas à l’heure à la foire, c’est fini. Tu ne fais pas les affaires. Non non, il faut qu’elle avance. Elle a autre chose à faire. Elle n’écoute pas son homme. Et puis elle continue.

Et puis alors là, ils vont arriver au bourg, sûr qu’Absie c’est pas loin. Alors là, le Firmin arrive: Clémence, ma Clémence arrête toi, je te dis que ta bicyclette fait du bruit. Alors la Clémence se retourne, elle regarde son homme, puis elle lui dit comme ça :

-Bien, quoique tu dises, j’entends rien, il y a ma bicyclette qui fait du bruit !!!

 

 

photos - velo en campagne

 

Texte raconté par Marie-Odile Guignard dans la revue  de l’association Parlanjhe vivant (langue de Poitou-Carentes-Vendée): http://wp-parlanjhe.asteur.fr/index.php/presentation/

 

Traduction  Jean-Pierre Bouchet  ALT  11-2021

 



08/01/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 119 autres membres